Des guides Web télé

Ça commence enfin à grouiller pas mal du côté de la Web télé québécoise, alors Dominic « fondant au chocolat » Arpin a eu la bonne idée de créer un genre de WebTV Hebdo publié sur son blogue. Belle initiative. Si vous avez des projets vidéo sur le Web, allez lui en faire part pour alimenter le contenu de son guide.

Parlant de « suivre », si le sujet vous intéresse et que vous êtes sur Facebook, Martin Lessard a créé un groupe de veille sur la web télé: Veille TV2.0. Ça couvre toute la web télé et non pas seulement celle produite au Québec.

Il faudrait vraiment qu’on trouve quelque chose pour remplacer l’expression « web télé » car le modèle télévisuel ne correspond plus à la réalité Web. Le terme évoluera probablement avec le médium.

By Martine

Screenwriter / scénariste-conceptrice

6 comments

  1. En fait, ça prendrait un équivalent français du terme videocast. Si on le trouve, on le soumet à la charte de la langue française et on est en business!

  2. Le concept du TV Hebdo est de présenter un horaire afin que le téléspectateur soit au poste au moment opportun. Pour le podcasting (ou la webtélé) c’est pas vraiment nécessaire…

  3. @Laurent: Encore faut-il penser à visiter ces sites sur une base régulière (certains n’ont pas de fils RSS). En ce sens, le guide devient un rappel utile, en plus de permettre de faire de nouvelles découvertes.

  4. Télévision vient du grec têle qui veut dire… loin. Dans le cas qui nous concerne, on est plutôt proche. On aurait donc pu dire Proxivision, mais c’est ridicule. Et il faut garder en tête qu’il y a toute la richesse de sens que nous connaissons aux mots existants.

    Je propose donc Téweb, qui deviendra rapidement TéWé ou TW (à prononcer Té-ou-é).

    Pour « Web TVHebdo », Je suggère « TWHebdo » serait pas mal non plus.

  5. Mince, le second lien me branchait bien, mais je ne suis pas sur facebook. Ah la la, je me sens dinosaure, tout à coup… et exclu… :-(

  6. Martine, bien d’accord pour dire que l’on devrait trouver une autre expression pour « web TV ».

    Mais pour l’instant, l’expression correspond bien à ce que c’est: une expérience télévisuelle sur le web.

    En fait, on pourrait être plus précis éventuellement, car il y aurait plusieurs variantes:
    Рla reprise de la TV telle quelle sur le web (feed audio-vid̩o en streaming)
    – la reprise de la TV à la demande (VOD, Cabine C)
    Рdes extras TV comme sur les dvd (etoiles.tv, entrevues compl̬tes comme contact-tv)
    – contenus exclusifs (Inspector Broco, TàC, Cas Roberge)

    Ces variantes sont des contenus linéaires traditionnels (dans sa forme, car le fond, le genre et le découpage ne sont pas mainstream) mis sur un autre support (ou fenêtre).

    Le vrai web-tv devrait considérer le web dans sa fonction interactive (or peu le font le vraiment à fond). Il y a quelques exemples:
    – Quarterlife.com ou abigailsteendiary.com
    avec le réseau social
    – les jeux (fiction interactive)
    РVid̩os g̩n̩r̩s par les utilisateurs

    Il y a aussi une distinction avec la TV-web (inversion pertinente?) où on retrouve le modèle de diffusion à la patate de divan:
    -le canal agrégateur (joost, canoe.tv)
    – le canal on demand (youtube playlist0
    Рun m̩lange des deux (neave.tv)

    J’imagine que ce sont des embryons d’industrie en devenir…

Comments are closed.