Le grand saut

Ah, laisser tomber sa “job de jour” et faire de son talent et sa véritable passion son unique gagne-pain. Un rêve pour bien du monde, non? C’est toujours fascinant de voir comment ça se passe quand ça se concrétise. Janick, qui fait de très beau bijoux qu’elle vend sur Neawear, vient de faire le passage vers la création à temps plein. Etsy, le site de vente d’objets faits-main, a mené une entrevue avec elle pour voir comment la transition s’effectue. Inspirant!

Et si Geneviève de Chroniques Blondes n’a pas laissé tomber les contrats d’écriture qui forment son gagne-pain, elle a tout de même investi argent, temps et sueur (et folie! et bonheur!) dans la création de sa fiction Web, Chez Jules. Après une diffusion sur le mode estival, Chez Jules reprend ses activités en force en nous parlant de rentrée et d’exfoliation par le jeune amant mal rasé. Quoi? Vous n’êtes pas encore allés y faire un tour? Allez! Allez! Cliquez!

En passant, Chez Jules cherche un pompier pour figuration… habillée. Si vous en connaissez un, envoyez-le ici.

Published by Martine

Screenwriter / scénariste-conceptrice

3 replies on “Le grand saut”

  1. Ça m’fait penser au gars dans l’annonce de gâteau McCain qui laisse toute tomber pour devenir mime. J’ai tout le respect du monde pour ces gens; en ce qui me concerne, je garde mon day-job puisque j’suis pas fort fort sur les sandwich au beurre de peanut.
    CHeers!

Comments are closed.