Transmédia: plus ça change…

Pendant quatre jours, une centaine de personnes – dont un large groupe provenant de la baie de San Francisco – se sont réunies pour discuter du futur, à  l’ère digitale, d’un art qui leur tient à  coeur: le “storytelling”, ou l’art du raconteur, une des plus vieilles formes de tranmissions de culture commune à toutes les nations. […]
Si le type d’oeuvres présentéees variait autant que la personnalité des auteurs, ces derniers avaient au moins une motivation en commun: une passion pour les histoires sous toutes leurs formes et un espoir grandissant que ce médium électronique qui nous sert de gagne-pain s’éloignera des formules conventionnelles et nous permettra bientôt d’explorer à fond notre potentiel créatif, et ce, même dans le cadre de notre travail de tous les jours.

Tiré de La Presse en 1997.

J’aurais pu écrire ce texte hier en revenant d’une conférence consacrée à  l’évolution du récit à  l’ère du transmédia.
Je l’ai écrite il y a presque 16 ans, en septembre 1997.
On est passé du multimédia
aux nouvelles technologies,
aux nouveaux médias
puis au transmédia.

Est-ce qu’on a fait beaucoup de progrèss depuis, point de vue récit?
Techniquement, oui.
Mais est-ce que ce “médium électronique s’est éloigné des formules conventionnelles pour nous permettre d’explorer à fond notre potentiel créatif, et ce, même dans le cadre de notre travail de tous les jours?”
J’en rêvais en 1997, moi qui bossais comme chargée de projet, loin de mes intérêts narratifs et créatifs.

Published by Martine

Screenwriter / scénariste-conceptrice

2 replies on “Transmédia: plus ça change…”

  1. Martine! Tellement contente de voir Ni vu ni connu s’afficher dans mon aggrégateur RSS! Tellement heureuse de te lire! Je pensais à toi (pas plus tard que) récemment. Je ME souhaite que tu te remettes au blogue, bien égoïstement. Mais non, je NOUS le souhaite, à moi comme aux autres!

    (La relectrice en moi a envie de te dire que 2019 moins 1997 ça donne pas 16…)

  2. Helene! Je suis justement allée voir ton blogue récemment! J’ai eu un ennui WordPress qui a tout bousillé mon site en plus de faire disparaître tous les accents. Grrr… J’essaye de réparer quelques billets (à la main) mais je suis tentée de tout effacer! C’est difficile d’assurer la pérennité de son contenu quand on ne contrôle pas bien tous les outils de publication. Il faudrait que je trouve de l’aide pour refaire une installation WordPress.
    Je ne sais pas pourquoi ce billet est apparu sous le mois de février 2019 puisqu’il date de 2013. (Je viens de corriger la date de publication.) Enfin… Contente que tu aies pris le temps de me dire bonjour! xx

Comments are closed.