Oublier comment écrire

That’s the thing about writing.  Every time I think I’ve figured out how to write, I discover that actually, I’ve just figured out how to write the thing I just wrote, and I have no clue how to write the next scene, the next story, or the next book.

Maureen McHugh

J’ai trouvé cette citation – qui m’a frappée par sa justesse – dans l’infolettre de Austin Kleon cette semaine. Il citait son amie, une femme dont le nom m’était très familier. Un clic… Ah voilà! Il s’agit bien de l’autrice avec qui j’ai eu la chance d’échanger il y a quelques années lors d’une longue balade à Venice Beach, alors qu’une amie commune nous avait présentées l’une à l’autre. “Je sais que vous allez bien vous entendre.” Ce fut le cas et même si nous ne nous sommes pas revues après cette première rencontre, je suis ravie de ce hasard qui me permet de la croiser de nouveau aujourd’hui. J’apprends du même coup qu’elle publie une infolettre, comme tous les cool kids de ce monde. Et un abonnement de plus!

À chaque fois que je démarre un projet d’écriture, ou même quand j’ai laissé un texte en plan pendant quelques jours, je m’étonne de voir comment l’acte d’écrire me paraît étranger, peu naturel, au-delà de mes capacités. Petit moment de panique : je ne sais plus comment on fait! Et c’est bien pire quand il s’agit de projets personnels. Après des années à écrire sur commande, j’ai peur d’avoir complètement oublié comment le faire pour moi-même.

Published by Martine

Screenwriter / scénariste-conceptrice

Leave a comment

Your email address will not be published. Required fields are marked *