Femmes, cinéma et critique

La AWFJ – Alliance of Women Film Journalists – décerne chaque année des prix aux meilleurs films de l’année précédente. Comme le rapporte The Hollywood Reporter, cette association a un humour particulier qui se reflète dans le choix de certaines catégories :

-Movie You Wanted To Love But Just Couldn‘t
-Actress Defying Age and Ageism
-Sexist Pig Award
-Most Egregious Age Difference Between The Leading Man and The Love Interest Award
-Best Depiction Of Nudity, Sexuality, or Seduction
-Unforgettable Moment Award

La liste des gens et des films en nomination est ici et les gagnants sont ici.

Le site Web de la AWFJ rapporte aussi les résultats d’une étude démontrant que plus de 70% des critiques de films sont faites par des hommes. L’article se conclut ainsi:

In summary, women are under-employed as reviewers of film in the nation’s 100 largest circulation newspapers. Not only are women outnumbered as film critics, staff writers, other types of critics, and freelancers, women also review fewer films on average than men. In addition, larger proportions of the films reviewed by women are for films with romantic themes, and those with women filmmakers and women protagonists or ensemble casts. However, the actual reviews written by men and women do not differ significantly in their length or nature. Women and men write equally positive and negative reviews and do not become significantly more positive when writing about films with same-sex protagonists or filmmakers.

Overall, these findings suggest that film criticism in this country’s newspapers is largely a male enterprise, echoing the predominance of men working on screen and behind the scenes in the film industry.

Dans la foulée cette semaine de l’annonce faite par le regroupement des Réalisatrices Équitables concernant la publication de l’étude «Encore pionnières – Parcours des réalisatrices québécoises en long métrage fiction», il pourrait être intéressant de faire le même exercice au Québec concernant la critique!

Ressource pour scénaristes

Janvier! C’est le temps de faire du ménage de début d’année et ce blogue est beaucoup trop poussiéreux. J’ai donc revu ma liste de liens. Le concept de blogoliste est un peu daté mais bon, quand on est un dinoblogueur, on s’attache à certaines manières de faire. Même si je suis davantage présente sur les réseaux sociaux, je lis toujours des blogues via les fils RSS. Les noms cités à gauche ne sont donc pas entièrement représentatifs de mes lectures.

J’attire particulièrement votre attention vers un nouveau lien dans la catégorie Screen/Writing. Il s’agit du blogue Scénario-Buzz maintenu par la scénariste française Nathalie Lenoir. Elle fait un boulot admirable dans sa recherche de liens intéressants concernant la scénarisation. Les ressources scénaristiques en français sont rares sur le Web. Si le sujet de l’écriture pour le cinéma et la télé vous intéresse, ça vaut la peine de l’ajouter à vos lectures quotidiennes!

How NOT to give notes

I’m sitting here in the kitchen, reading this and laughing. And crying a little too.

If you’ve ever had to comment on someone’s screenplay, novel, or report, or hell, if you’ve ever had to give some feedback to anyone about their job, you should read this.

Really. Read this. Let’s make our world a place where we all give better notes.

How NOT to give notes, by Ken Levine (IMDB)

Part 1
and
Part 2