À vos marques… comptez

Les résultats du box-office sont rentrés pour le weekend dernier et le film À vos marques… party! est en première place, avec des recettes de 524,334$ pour 76 écrans (une moyenne de 6,899$ par écran, ce qui est excellent). Ça représente environ 25% des parts de marché pour le Québec. Pour vous donner une échelle de comparaison, Roméo et Juliette avait fait environ 350,000$ lors de son premier weekend, alors que Ma fille, mon ange, un beau succès, avait obtenu des recettes de 750,000$.

En deuxième place du weekend, on retrouve Shooter avec des recettes de 218,309$ (pour 58 écrans) et 300 (voa et vf), avec 217,369$ (pour 83 écrans). Ces deux films n’en sont pas à leur premier weekend cependant.

Si on regarde le palmarès du weekend pour l’Amérique du Nord (USA et Canada), Blades of Glory se retrouve en tête avec 33.1 millions (sur 3,372 écrans). À vos marques… party arrive en 20ième position du box office nord-américain, juste après l’excellent film allemand La vie des autres (241 écrans).

Sur Cinéma Montréal, nous sommes en tête du Top 10 des votes des internautes, avec 215 critiques (au moment d’écrire ses lignes), et le blogue officiel de À vos marques ne cesse de recevoir de bons commentaires des gens qui ont vu le film.

Et il paraît qu’il ne fera pas beau du tout en fin de semaine prochaine, pour le congé de Pâques… ;-)

Published
Categorized as Cinema

By Martine

Screenwriter / scénariste-conceptrice

15 comments

  1. Wow!!! C’est… FULL KING FLASH HOT !!!

    Et puis, parmi ces centaines de miliers de personnes, il y avait ma collègue, son amie et les deux ados qui les accompagnaient qui ont tous a_do_ré! Elle avait un super grand sourire quand elle racontait ce bon moment ce midi pendant l’heure de lunch. (Seul petite ombre cocasse au tableau, elle a dû expliquer à sa nièce de 10 ans ce que voulait dire « WTF » dans une des scènes de clavardage. hé hé!)

  2. Chère Martyne, bravo!

    Bon, je ne me mettrai pas à frapper sur les critiques, je l’ai moi-même été assez longtemps pour respecter la place des gens qui disent le contraire de ce que les attachés de presse proclament… et quand ils sont trop vicieux ou baveux… ben, c’est parce qu’ils se sont particulièrement levés du mauvais pied ce matin-là et c’est leur droit.

    Par contre, ces chiffres-là me font immensément plaisir parce qu’ils témoignent qu’on peut faire du cinéma en dehors des chemins de la subvention et hors les cadres évangéliques de la SODEC et de Téléfilm. Il était temps qu’on prouve ça dans notre terre de culture industrialisée mais non-rentable. Ça va peut-être nous permettre de rêver à un vrai cinéma indépendant…

    Et pour ce qui est du placement de produits… si Hollywood le fait… why not us!

    Ah oui… j’imagine que ta productrice doit être très fière d’avoir réussi quelque chose que son père n’avait jamais pu réaliser. D’autant que je me souviens l’avoir vu crier un jour parce que Téléfilm avait retranché de ses subsides la part qui constituait… ses profits!

  3. @Geneviève: Eh ben non, pas de merguez pour moi. J’ai déjà reçu tout mon salaire et les recettes n’y changent rien. Je vais donc manger le même Kraft Dinner mais avec un plus gros sourire! ;-)

  4. Yeah, and you guys’ film [in this weekend’s box office numbersd] finished ahead of Mark Wahlberg’s « Shooter », as well as the bombastic « 300 », which has been killing for weeks at the box office–for a Quebec film, that is truly, deeply impressive~! :-)

  5. Ah oui, yessss! Comme dit Marc, la preuve qu’on peut espérer faire un vrai cinéma indépendant. Bravo Martine! Que le printemps te soit bon et beau, Kraft dinner ou pas!

  6. Et bien cher Martine, c’est un 1er commentaire sur ton blog et il arrive suite au visionnement du film.

    Quand j’ai vu Martine Page au générique, jme suis dit..hey..c’est surement elle..

    Charmant et touchant, c’est une belle réussite.
    Mon fils (12ans) ma fille (10ans) ont bien aimé et je me suis même fait surprendre par ma fille avec les yeux mouillés. Je crois cependant que ce film ait donné le goût à mon fils de commencer à « frencher ».

    Bref, Bravo…et écris en des scénario comme celle là !
    J’ai bien aimé.

    Jean-Marc !

  7. Merci, Jean-Marc! J’adore ça, l’idée des papas avec les larmes aux yeux…

    Et désolé pour ton fils… bien que ça allait venir tôt ou tard! ;-)

  8. Félicitation! Vraiment un excellent film! J’aime beaucoup ce genre films (genre American Pie), mais celui-là est vraiment près de la réalité qu’on voit autour de nous. Les personnages sont simples et vivent comme des gens qui vivent au Québec: pas de parents avec la grosse maison, la grosse voiture et le gros compte en banque. Plutôt, on y voit des blagues réalistes et drôles, un message à comprendre qui se rapproche de la réalité des jeunes et surtout, un film relaxant! Bravo!

Comments are closed.